Assainissement
Eau
Plan Local
d'Urbanisme (PLU)
Liens - EPAW - Plateforme européenne contre l'éolien industriel

epaw.png

http://www.epaw.org

Le 4 octobre 2008 à Paris, un petit nombre de fédérations, associations et autres groupes de quatre pays européens ont fondé la Plateforme européenne contre les éoliennes industrielles (EPAW – European Platform Against Windfarms). Elle compte maintenant 483 organisations-membres, de 22 pays européens (les particuliers ne peuvent pas devenir membres).

Son objectif est de défendre les intérêts de ses membres, qui luttent :

  • soit contre un ou plusieurs projets éoliens spécifiques ;
  • soit pour dénoncer l'incapacité des éoliennes industrielles à résoudre – même partiellement – les problèmes de l'homme et de la planète ;
  • soit contre les effets néfastes qu'ont ces machines sur les personnes et sur la santé publique, ainsi que sur la faune, le paysage, le tourisme, la valeur de l'immobilier, la qualité de la vie, les incendies de forêts, l'érosion, la pollution des eaux et autres effets encore peu connus sur l'environnement ;
  • soit contre une combinaison de deux ou plusieurs de ces effets.
 
 

Pétition internationale

NON aux éoliennes offshore
devant les plages du débarquement

1. Signez la pétition

2. Faites-la connaître



Association Port Winston Churchill d'Arromanches
Basse-Normandie Environnement (BNE)
Fédération Environnement Durable (FED)
Plateforme européenne contre l'éolien industriel (EPAW)

Le 6 juin 1944,
La plus grande Armada de tous les temps avec 6939 navires.
150 000 combattants des forces alliées s'engageaient dans les opérations Neptune et Overlord afin de débarquer sur les côtes normandes et d'établir une tête de pont.

Arromanches, appelé Port Winston, clé de la Libération de l'Europe, se trouvait au cœur du dispositif qui ouvrit la voie de la Liberté, de la Démocratie, de l'Espérance européenne et de la Paix. Le port artificiel fonctionna de juin à novembre 1944. Il contribua à la réussite des opérations alliées.

Aujourd'hui, les plages des secteurs : Utah, Omaha, Gold, Juno, Sword sont devenues des lieux de mémoire, une procédure de classement au Patrimoine mondial de l'UNESCO est engagée.
Port Winston est un site classé (1000 hectares) avec ses vestiges, biens culturels maritimes.

En 2011,
Port Winston d'Arromanches est encore sous les feux de l'actualité.
Il est l'objet d'un projet de complexe éolien offshore de 100 aérogénérateurs de 150 mètres de haut posés sur des socles en béton de 4 000 tonnes.
Ces énormes machines à 10 km au large seront visibles
de toutes les plages du débarquement :

Gold : l'anglaiseJuno : la canadienne,
Sword : la franco-britannique et Omaha : l'américaine.

Nos organisations réunies estiment qu'il s'agit d'une atteinte grave
à un lieu de mémoire où de nombreux combattants ont perdu leur vie.

Nous lançons un appel à la communauté internationale.
Nous sollicitons votre signature pour l'abandon de ce projet et corrélativement le classement des plages du débarquement au Patrimoine mondial de l'UNESCO afin que ces plages soient définitivement protégées de l'industrialisation.


date de création : 02/05/2011 @ 12:02
dernière modification : 02/05/2011 @ 12:24
catégorie : Liens


imprimer l'article imprimer l'article


blew.gif

Déjà 644 signatures contre les éoliennes industrielles à Gumières !
Agenda
Visites

 84658 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

^ haut ^